Conseils et infos pratiques

Vous cherchez des informations pratiques concernant l’Ouzbékistan?

L’Ouzbékistan figure régulièrement dans les classements officiels internationaux, parmi les meilleures destinations touristiques sur la Route de la Soie. Il est notamment réputé pour son patrimoine culturel – merveilles mediévales, son climat, ses paysages et sa gastronomie. Mais aussi pour la sympathie et la bienveillance des ouzbéks.

Quelle est la meilleure période pour se rendre en Ouzbékistan ?

Voici quelques données pour vous aider dans votre décision :

TOUT AU LONG DE L’ANNÉE – pour les voyages classiques ! Pour ceux qui souhaitent effectuer une visite aux merveilles, du patrimoine culturel d’Ouzbékistan à Tachkent, Samarcande, Boukhara et à Khiva quelque soit la saison. Donc, à ceux qui, qui sont égaux face à la perception du chaud et du froid en Ouzbékistan (été pas si ardent et l’hiver pas si rigoureux).

PRINTEMPS ET AUTOMNE – de mi-mars à mi-juin et du mi-août à la fin d’octobre. Les mois les plus favorables au niveau du climat pour des circuits de découverte à thèmes spécifiques, circuits combinés ou hors des sentiers battus en Ouzbékistan sont à partir de Mars, Avril, Mai jusqu’à mi-Juin, ensuite depuis mi-Août à la fin d’Octobre.

Аu début du printems (dit aussi « Koklam » – début printemps entre 5 Mars et 20 Mars) le temps sera déjà agréable et les premières arbres fruitières: amendiers et abricotiers commencent à fleurir et les champs deviennent tout vert. L’éveil de la nature et des fleurs en particulier qui commencent doucement à apparaitre en remplissant l’air avec ses aromats particuliers. En avril, il fait déjà assez chaud jusqu’à +20 +22, tandis que dans les montagnes Tian Shan, situé non loin du nord de la capitale, la neige commence à fondre et des perce-neige, tulipes et jonquilles commencent s’épanouir. À la fin du printemps, la température atteint jusqu’à + 30 dans le pays entier.

En tout cas la nature du pays vous fera surprendre avec sa grande variété selon les saisons: les champs de coquelicots, d’iris, tulipes ou autres fleurs au pied des montagnes et même dans le désert aux mois mi-avril et mi-mai, sables chauds et les étendus du désert de Kyzyl-Koum en été, où autrefois les caravanes de la Route de la Soie traversaient ici en empruntant hautes routes de montagnes de Pamir et de Tian-Shan.

ÉTÉ – depuis mi-Juin, Juillet jusqu’à la première moitié d’Août sont considéré les mois les plus chauds, mais sec et plus facilement supporté en raison de sa faible humidité.

Il est également possible de combiner les circuits avec des voyages aux pays voisins de l’Asie centrale (Tajikistan et Kirghizistan), où en été, durant ces mois sera une recompence avec un temps agréable dans les hautes montagnes de Tajikistan et Kirghizistan après la chaleur d’Ouzbékistan.

HIVER – les mois les plus froids de l’année sont considérés du-mi Décembre à la fin de Janvier. Une bonne neige dans les montagnes d’Ouzbékistan reste jusqu’au mois d’avril.

Tendances et enjeux du tourisme hivernal en Ouzbékistan. L’amélioration de la compétitivité du tourisme hivernal ouzbék passe par le développement d’une offre d’activités variées, l’acquisition de nouvelles clientèles et une adaptation de nos produits à l’hiver en Ouzbékistan.

Notre objectif consiste à informer les intervenants de l’industrie sur un des produits prioritaires de la Stratégie de mise en valeur du tourisme hivernal en Ouzbékistan et sur les marchés concurrents.

Nous avons des circuits d’hiver adaptés aux amateurs du sport d’hiver et en même temps à ceux qui désir combiner son séjour avec la visite culturelle.

Qui ne voudra pas voir les coupoles des mosquées et mausolées sous la neige et bien avec du soleil!

Depuis plusieurs années l’Ouzbékistan est populaire parmis les skieurs. Dont, trois locations de vacances au ski (Tchimgan, Beldersay et Amirsoy) sont situées dans les montagnes Chimgan (Tian Shan ouest), où les skieurs se retrouvent pour des vacances à la montagne placées sous le signe du sport et de la détente. Et ces stations de ski dans les montagnes de Tian Shan intéressent plus en plus les amoureux d’activitées d’hiver. Pour les débutants il y a des cours de ski où des moniteurs professionnels sauront les accompagner dans leur apprentissage.

L’organisation du ski hors pistes (Héliski) en utilisant l’hélicoptère MI-8 devienne plus en plus populaire. HELISKI en Ouzbékistan avec un formule tout compris dans un Hôtel 3* ou 4* étoiles (avec activités, animations, pension complète et un forfait de services de l’hélicoptère) intéresse non seulement des skieurs ouzbéks, mais aussi les skieurs de l’Allemagne, France, Suisse, Russie, Tchèque et d’autres pays.

Heliski en Ouzbékistan commence du mi Janvier à mi-Mars.

Une tendance en Ouzbékistan s’intensifie à un point tel qu’il semble incontournable de repenser la station d’aujourd’hui et de demain où les services, activités, animations, infrastructures et expériences globales répondront aux besoins et attentes de la clientèle. Dont, Amirsoy sera une des station de montagne toutes saisons de classe mondiale qui répond aux normes internationales de confort, de qualité et de sécurité. La station est située sur une superficie de 900 hectares, sur les contreforts de la crête de Chatkal des montagnes du Tian Shan, à seulement 75 km de Tachkent.

Pendant la saison hivernale, les clients pourront profiter des pistes, des remontées mécaniques pour le ski et le snowboard, des raquettes et du matériel de randonnée, des traîneaux et des motoneiges. Les stations de ski en Ouzbékistan continuent de se réinventer.

LA MONNAIE
La monnaie nationale de l’Ouzbékistan est le Soum ouzbèk/sum/ou en abbr. UZS. Les billets en Soum – la série des billets en soums comprend essentiellement huit valeurs (ou coupures) : 100, 200, 500, 1000, 5000, 10 000, 50 000 et 100 000.

Le Soum maintient à peu près au même niveau contre les devises depuis 2018 aux bureaux de changes.

Taux de Dollar et EU (déc.2019),

1 $ des États-Unis = 9 500 UZS

1 € EUR = 10 050 UZS.

Pour retirer des espèces dans un distributeur en Ouzbékistan ou aux pays voisins d’Asie centrale, vous devez posséder une carte bancaire internationale. Essentiellement Visa ou MasterCard sont acceptés. En principe, les types de carte acceptés sont affichés à côté de l’appareil.  Bien évidemment, lorsque vous utilisez votre carte ici, l’appareil vous délivre des billets que dans la monnaie des Etats Unis (en dollars) ou du pays.

Ouzbékistan étant en dehors de la zone euro, le retrait en $ EU ou en monnaie locale se traduira nécessairement sur votre relevé de compte par une opération de change dont le coût est intégré dans le taux de change. Dans ce cas, l’opération supporte également une commission (de l’ordre entre 2 ou 3 % pour un retrait quelque soit la somme).

RÉGLEMENTATIONS ET DOUANES EN OUZBÉKISTAN :
L’entrée dans le pays est matérialisé à la douane par un cachet sur le passeport « entrée » et au départ par un cachet « départ ».

Le passeport est nécessaire, valide au moins 3 mois après la date de retour prévue.

L’Ouzbékistan accorde aux citoyens de l’Union européenne, aux ressortissants plus de 120 pays a une exemption du visa de tourisme. Ils n’ont plus besoin du visa ouzbék si le but est tourisme dans le pays et si le voyage ne dépasse pas de 30 jours. Par contre, pour tout séjour de plus d’un mois, le visa ou le e-visa est obligatoire.

En revanche tous les voyageurs effectuant un séjour dans le pays doivent impérativement se faire enregistrer auprès de l’OVIR (Département des visas et de l’enregistrement) au plus tard trois jours après son arrivée. Il est automatique et c’est en charge de l’hôtel où vous serez hébergé s’il a une autorisation officielle du gouvernement. L’enrégistriment doit être renouvelé pour chacune des localités.

L’enregistrement peut être contrôlé à tout moment et vérifié à la frontière au moment de départ. Pensez à bien vous assurer que l’établissement a effectué votre enregistrement et vous a fourni un justificatif en indiquant les dates de votre séjour.

Importation de devises en espèces et les objets de valeur: Toutes les devises étrangères importés en espèces sur le territoire de la République d’Ouzbékistan est illimitée, sous réserve de sa déclaration écrite obligatoire pour un montant équivalent à plus de 5 000 $ EU à la douane. Les devises étrangères importés en espèces dont le montant en espèces excède l’équivalent de 5 000 $ EU et les objets de valeur importés sur le territoire doivent être déclarés, ainsi que les médicaments interdits en Ouzbékistan, qui doivent être accompagnés de l’original de l’ordonnance du médecin doivent être indiqués sur un formulaire de déclaration de douane TS-28.

Les œuvres d’art et autres objets ayant une valeur culturelle ou historique ne peuvent être exportés qu’avec un permis spécial délivré par le Ministère de la culture et des sports de la République d’Ouzbékistan.

Les œuvres d’art culturels de plus de 50 ans ne peuvent pas être exportés de la république!

Lors de l’exportation de souvenirs, il est nécessaire de présenter un chèque.

TENUE VESTIMENTAIRE POUR VOYAGER EN OUZBÉKISTAN:
L’Ouzbékistan étant un État laïc, vous pouvez vous habiller avec le style de vêtement qui vous convient le mieux pour les promenades en ville. En été, lorsque la température atteint 40 degrés, il est recommandé de porter des chapeaux et des lunettes de soleil. Cependant, lors de la visite de certaines mosquées et d’autres sites religieux, les vêtements courts et ouverts ne sont pas les bienvenus (short, pantacourt ou bermuda). Selon la saison, choisissez un pantalon en tissu convenant.

TRANSPORT:
Des vols Intérnationaux et directs ont bien établis entre Tachkent et Paris, Frankfort, Milan, Rome et autres villes du monde par la compagnie aérienne d’Ouzbékistan « Ozbekiston Havo Yollari » et par d’autres compagnies aériennes.

Des vols intérieurs ont aussi bien mis en ligne entre Tachkent et les grandes villes: Samarkand, Boukhara, Namangan, Termez, Urgench et Noukous. Pendant la saison touristique, un vol supplémentaire est organisé entre Ourguentch et Boukhara. Les chemins de fer relient la capitale avec les villes telles que: Boukhara, Ourguentch, Termez et Andijan. Les trains rapides et modernes TALGO « Afrosiab » et « Reguistan » sont en particulier desservis aussi entre Tachkent et Samarcande, Boukhara et Karshi.

Les transports urbains dans le pays sont représentés par des bus, des tramways, des minibus et des métros (à Tachkent). Pour les déplacements en ville, il est plus pratique de prendre un taxi.

SE LOGER EN OUZBÉKISTAN :

La tradition d’accueil et d’hospitalité est une constante pour le peuple ouzbek et elle est bien porté aussi sous action de la culture de services touristiques. Vous trouverez ici une variété de gamme d’hôtels, en allant des petits hôtels familiaux aux hôtels de charmes et aux niveaux élevés. En général, les chambres sont disponibles le jour d’arrivée depuis 14h00. Check out doit être fait jusqu’à midi. Selon votre demande et de l’heure d’arrivée ou de départ nous nous occupons pour prévenir l’hôtel. Le petit-déjeuner normalement est inclus dans le prix et mais n’est pas compensé en cas d’arrivée tardive ou de départ anticipé.

Lorsque vous quittez l’hôtel, n’oubliez pas de recupérer votre passeport. C’est un seul document qui confirme votre identité.

PHOTO ET FILMES :
De prendre photo ou filmer de monuments et dans des musées habituellement payant et dans chaqu’un d’en il y a un tarif indiqué. Il était intérdit de prendre photo dans le métro, gare et aéroport. Et depuis recemment il est autorisé. Par contre il est toujours intérdit de prendre photo ou filmer des bâtiments gouvernementaux, des organismes compétants et à l’intérieur des mosquées en activitées. Mais il est aussi possible qu’avec un accord des organismes compétants.

Il est aussi intérdit d’utiliser les drones en Ouzbékistan!

SOUVENIRS : Que ramener d’Ouzbékistan ?
Faire du shopping en Ouzbékistan, c’est trouver des articles d’artisanat local. Les artisans d’art généralement sont orientés ici dans les domaines de la pierre, du cuir, du bois, de la céramique, du textile, des bijoux, de la minature, du verre et du métal. Il est intéressant aussi de s’orienter vers des vêtements colorés en soie locale ou du suzani brodé à la main qui vous rappelleront ce voyage unique. Bien sûr, vous pouvez aussi ramener d’Ouzbékistan des épices et des articles d’artisanat local cités au-dessus. Si vous faites du shopping en Ouzbékistan, que ce soit sur un marché local ou un petit boutique situé essentiellement dans des monuments, pourquoi ne pas ramener une petite personnage en céramique ou du théière et des bols avec de fleurs de coton ? 

COMMUNICATION :
La communication, pilier de l’économie ouzbék en mutation. Pour un court séjour, la question du téléphone en Ouzbékistan et de l’internet est essentielle. Lorsqu’il est important de toujours rester en contact de partager de vos nouvelles, impressions, des photos et des vidéos avec votre famille ou avec vos amis. La communication cellulaire en Ouzbékistan est représentée par 5 opérateurs de téléphonie mobile:

Il est en général et très simple de trouver une puce locale sans abonnement et d’acheter le nombre de minutes (crédits) de communication dont vous aurez besoin. On peut facilement recharger en crédit de communication.

Les appels passés depuis l’étranger (en local ou international) avec une carte SIM ouzbék d’émission sont toujours moins chers qu’avec une puce de votre pays. Vous pouvez acheter une carte SIM dans les bureaux ou aux points du réseau Paynet, ils sont distribués dans tout le pays. Pour acheter, vous devez avoir un passeport. Vous pouvez également réapprovisionner votre compte dans les bureaux et dans Paynet.

Avec une connexion WiFi vous aurez également l’accès à l’intérnet et même passer à des appels gratuits avec un téléphone portable ou un ordinateur.

La connexion cellulaire est possible de votre smartphone (4G/3G/2G/EDGE) via WhatsApp, Skype ou autres lorsque le Wifi est disponible et que vous souhaitez pouvoir continuer en utiliser gratuitement.

CUISINE OUZBÉK
Ouzbékistan – étant sur le carrefour de la Grande Route de la Soie, un lieu de passage de grands envahisseurs ou de la migration des éthnies nomades avait intégrée des influences diverses et touches quelques accents de cuisines des peuples nomades et autochtones  au cours de siècles. Donc, la gastronomie ouzbék réserve de nombreuses et agréables surprises.

Thé : Commençons par le thé : Le thé est une boisson incroyable. Donc, on dit de ses propriétés gustatives et curatives, on peut aussi dire de son rôle culturel et social. Dans toutes les nations modernes, qui incluent du thé dans leur cuisine, la boisson est mystifiée, dotée de qualités sacrées, elle est considérée comme une « âme », un symbole du peuple. Une telle attitude est d’autant plus surprenante que, pour la plupart des peuples, le thé est apparu tardivement aux normes historiques. L’histoire du thé est l’histoire des changements culturels et sociaux de la société. Au début du I millénaire de notre ère il n’était connu qu’aux Chinois du Sud. Après avoir été reconnu dans le bouddhisme comme une boisson sacrée le thé était répandu dans le monde grace à la Route de la Soie. Dont le thé pénètre en Asie centrale vers II siècle av. J.C. avec bouddhisme, où il était repandu. Le thé n’est pas cultivé en Asie centrale et ce sont les caravanes de la Route de la Soie le transportaient autrefois. Les ouzbéks dégustent en toute occasion et en tous lieux cette boisson dont l’usage. Vous serez immanquablement invité à le partager. La tradition ouzbék de la préparation du thé répond à un rituel très précis qui peut dérouter un étranger. En fait, ce cérémonial, s’il peut vous sembler un peu étrange, répond exactement au mode de vie du peuple. Il est également à noter, un bon thé devant être transvasé que trois fois du bol à la théière et ensuite distribué aux invités.  Les vertus du thé sont nombreuses : il atténue la fatigue, il diminue la soif et serait excellent pour le foie et l’estomac. Référence aux trois transvasement du thé: premier est à l’aire (aux divines), deuxième à la terre (qui nous nourrie) et troisième est pour le vrai thé. Ou il y a un proverbe ouzbék qui dit aussi: loy-moy-tchoy (loy – de l’ouzbék est « l’argile », moy vaut dire « l’huile » et tchoy – est le Thé). Il est préférable de boire du thé vert chaud et parfumé, courant dans toutes les régions d’Ouzbékistan! À Tachkent, ils boivent principalement du thé noir.

Non (nan) ou pain ouzbek : Le pain est un aliment sacré en Asie centrale qui accompagne presque tous les repas. Le pain le plus connu en  Asie Centrale est celui de Samarcande –  » Osyogi Non  » – le pain de farine de blé fait dans moulin et qui a une histoire distignée. Toutes les galettes sont sous formes ronds et  décorées au centre d’un motif propre à chaque artisan, avant d’être enfournées et collées aux parois du four. Le pain local est à base de farine de blé et habituellement sans levure, dont le centre est moins épais que les bords. Le milieu de la galette est traditionnellement décoré d’un motif réalisé à l’aide d’un petit tampon de bois clouté, ce qui permet de reconnaître la région d’origine du pain. Avant d’être plaqué contre les parois du four d’argile, ou le « tandyr », le pain est saupoudré de graines de sésame sur le dessus. Chaque famille ou boulanger a son cachet – tampon de bois clouté. Il existe plusieurs variétés de galettes ouzbéks: Obi-non, Patir non, Qatlama non – pain feuilleté, Chir-Moy non etc. 

Les plats typiquement ouzbéks à essayer absolument:

La cuisine ouzbek est variée et nutritive. Les plats locaux habituellement à la base de viande, légumes et toutes sortes d’épices parfumées.

Osh ou Plov – ce plat ouzbèk par excellence est composé de riz accompagné de légumes: la carotte, l’oignon et de la viande de mouton ou de bœuf. Chaque cuisinier selon sa manière préparation compléte par des épices spéciales: cumin, raisins secs, épine-vinettes, l’ail, le coing, abricot sec etc.

Kabob ou chachliks, brochettes de viande – les brochettes traditionnelement sont composées de morsaux de viande et de gras de mouton, même de la viande haché, légèrement épicées à la coriandre et aux piments. Egalement il y en a à la viande de bœuf, au poulet ou même poisson. Les brochettes sont servis habituellement d’oignons au vinaigre.

Shorva, soupe de viande mouton ou boeuf – c’est une soupe avec de grands morceaux de viande, cuite avec des légumes frais : oignons, carottes et pomme de terre.

Dimlama (ratatouille) – un plat mijoté de viande, d’oignons et de légumes, et parfois de fruits secs.

Somsa, le samoussa ouzbek – habituellement en forme triangulaire, mais également il y en a carrés ou en ronds fourrés à l’agneau ou au bœuf ou même au poulet et combinés avec l’onion, morceau du gras du mouton et des épices parfumés. Somusa étant son origine d’Ouzbékistan et il est rependu dans le monde entier depuis XIV siècle sous les Timourides. De nombreux vendeurs ambulants en proposent auprès des marchés, restaurants et Il vaut vraiment la peine d’en goûter et il est toujours très bon.

Qozon kabob – un plat typique à la base de viande et pomme de terre. La viande mariné avant la cuisson aux épices parfumés. Le fait la pomme de terre bien revenue jusqu’à ce qu’elle prend de couleur doré et repris dans un assiètte pendant que les morceaux de viande seront cuit également aux couleurs doré et en ajoutant pardessus de viande les pommes de terres cuit on ferme le couvercle pour le mijoter pendant 40 ou 45 min à feu bas. Un plat traditionnel et si simple mais tellement savoureux, vous allez vous lécher les doigts!

Tandour-kabob ou Tandour-goucht – un plat de nomades, guerriers et de gouverneurs ! C’est un plat aussi d’origine du sud d’Ouzbékistan. Tandour-kabob se dit des aliments (viande de mouton, dinde, poulet ou de gibiers) cuits aux braises dans un tandour – four et, par extension, la cuisine faite à l’aide des épices parfumés et de branches du genévrier. Si votre séjours va inclure le sud d’Ouzbékistan (Chakhrisabz et Termez) vous savourerez un vrai « Tandour-goucht » sans aucun doute!

Naryn – nouilles et la viande du boeuf hachées très fines, pâte bouillie dans le bouillon de la viande, servis avec l’onion et tranche du saucisse à la viande du cheval. Il est cuisiné qu’à Tachkent !

Il y a d’autres plats typiques ouzbéks et mieux en apprendre lors de votre séjours dans le pays.

Les plats empruntés d’autres éthnies ou cultures:

Lagman – littéralement «nouilles tirées», est un plat de la cuisine d’Asie centrale. Les racines de son origine vont au Turkestan oriental et à la cuisine chinoise. Les principales variétés régionales se distinguent par les caractéristiques des nouilles de cuisson et la composition des produits (Lagman de: Ouïgoure, Ouzbék ou Dungan).

Manti ou manta (ouïghour: mantu) est un type de boulette de raviolis populaire dans la plupart des cuisines turques, ainsi que dans les cuisines d’Asie centrale et des musulmans chinois. Les boulettes de pâte (raviolis) consistent généralement en un mélange de viande épicée, généralement de l’agneau ou du bœuf haché dans une enveloppe de pâte et soit bouilli soit cuit à la vapeur. La taille et la forme varient considérablement en fonction de l’emplacement géographique.

Dolma – la viande hachée avec l’onion enveloppés en rouleaux de jeunes feuilles de chou ou de raisin, un plat caucasien.

Borsh – est un type de soupe à base de betterave qui lui donne une couleur rouge distinctive. Un plat traditionnel des Slaves, premier plat principal de la cuisine ukrainienne. Les ingridiens sont: chou, onion, betterave rouge, carotte, du bœuf ou du porc et les épices parfumés.

Solianka – est une soupe épaisse et épicée typique russe, qui comprend certains composants du chou, smetana et de la rassolnik (cornichons salés), des condiments tels que des olives, des câpres, des tomates, du citron, du jus de citron, du kvas, des champignons et de l’aneth. Il existe trois sortes de solianka, avec comme ingrédient de base de la viande ou du poisson ou des champignons.

Les cuisiners dans des restaurants de grandes villes pourront vous proposer même la cuisine européenne ou asiatique.

Un vaste choix de friandises orientales et de fruits frais ou secs raviront les gourmands quelque soit la saison. Dès le printemps au tard automne les bazars regorgent de légumes et de fruits: fraises, framboises, cerises, abricots, pêches, prunes, figues, pommes, poires etc. En été et en automne les melons et pastèques savoureux seront en abondance et dans des marchés vous verrez de montagnes de pastèque et melons, qui sont à bon marché. Presque plus de vingtaine de variétés de melons sucrés, pastèques – toute cette abondance peut être trouvée sur les marchés jusqu’au Réveillon, même plus tard.

Mais, nous vous conseillons de ne pas boir l’eau minérale ou bière après manger du melon et de certains fruits ! Prenez plutôt du thé, comme les ouzbéks le font!

Infos, conseils et astuces pratiques pour Tachkent, Samarcande, Boukhara et Khiva au jour du départ:

Si vous repartez en avion Intérnational pour votre vol de retour, essayez d’arriver au moins 3h d’avance à l’aéroport.

Si vous repartez en train vers les villes merveilles d’Ouzbékistan, essayez d’arriver au moins 1h d’avance à la gare. Il y a toujours du monde.

C’est toujours pratique de se rendre d’un point à un autre en utilisant un bus publique (dans la journée) plutôt qu’en passant en taxi. Si votre séjour est organisé par une agence locale, donc il n’y a aucun souci, elle va s’en occuper selon les horaires et votre demande.

POURBOIRES:

Selon les usages, les pourboires sont généralement donnés au guide, chauffeur, serveurs ou au personnel de l’hôtel si leurs services étaient efficaces et vous avez plu. Donner ou ne pas donner de pourboire et en quelle quantité, il est laissé à la discrétion des touristes eux-mêmes. Mais il est conseillé de ne pas donner de trop petits pourboires. Il vaut mieux ne rien donner que de donner une somme trop modique, qui peut vexer.

Vous avez déjà entendu parler de l’accueil avec une très grande générosité des ouzbeks et de l’hospitalité de son peuple, et  vous pouvez toujours en être sûr.

L’hospitalité ouzbék reste comme une légende depuis des siècles!

 

Les dernières nouvelles

Les dernières nouvelles



Nos contacts

Заголовок на карте

ул. С.Азимова 51А, Ташкент, Узбекистан

Немного описания на карте о предприятии...

S.Azimov street, h. 51a
Republic of Uzbekistan
Tashkent, 100000

Tel/Fax: (99871) 120-63-00
Tel/Fax: (99871) 120-64-00

Email: info@ots.uz, info@olympictour.uz
Skype: S.Gulya

Si vous avez des questions -
nous écrire un message:

Contact us Close the window

Order Up

Remplissez tous les champs, et nous vous rappellerons dans les 5 minutes.